Chan - Zen

Zen



Dans le zen ( 禪 chán), ce qui symbolise le « sceau de l’Esprit de Bouddha » et transmis de patriarche en patriarche est le symbole svastika 卍 (Wàn).

L’idée de sceau ou empreinte est le fondement même du Zen qui révèle l’âme comme étant la seule chose que nous possédons réellement.

1 commentaire:

Zen Mak a dit…

Le terme zen est d’abord composé de 礻 Shì qui a la signification de démontrer ou révéler et en même temps de tout ce qui est lié à l’esprit. Ensuite 單 chán qui signifie une antique fourche paysanne et qui a aussi le sens de simple et unique. 單 chán est lui-même composé de deux bouches口, une carapace 甲 et un trait 一qui démontre la terre ou l’unité. Il représente donc aussi le symbole des voix paysannes qui se font entendre lorsque la fourche devient une arme.
L’ensemble de ces deux caractères démontre la spiritualité liée aux arts martiaux et en même temps le fait de révéler ce qui est simple et unique en soi, c’est-à-dire le sceau de l’âme.
Ce caractère est à l’origine une phonétique indienne (méditation) mais en même temps il révèle son origine au temple Shaolin, berceau des arts martiaux et la prétention de faire découvrir l’âme qui réside en chacun en tant que marque unique.
礻 Shì et 單 chán peuvent aussi être vus comme l’âme et l’esprit qui lorsqu’ils s’accordent procurent le chemin véritable que chacun reçoit.
Le Zen 襌 (chán) est la révélation de l’âme et de la voie de chacun.