Sao lim

Sao Lim Art martial chinois





Saolim Kung fu


Le Saolim est en quelques sortes le Shaolin du sud, en effet le terme Sao lim est une transcription en dialecte Hokkien du terme Shaolin.




Le Saolim est un art martial chinois dont le nom est dignement représenté à Penang en Malaisie avec l'école du Maître P'ng Chye Khim.
En Occident, les écoles Saolim dérivées de ce grand maître sont également représentées notamment à Genève (CH) avec Dominique Falquet qui est un des plus grands connaisseurs occidentaux de ce style.
A Genève, existe aussi l'association du Saolim fondée par M. Ong Ming Thong.
Beaucoup d'écoles peuvent porter ce nom qui est un terme général pour le Shaolin du sud, mais le Saolim de Penang est un style ancien qui mérite d'être reconnu, car sa méthode est très différente de ce que l'on voit des fameux moines Shaolin actuels qui pratiquent le Wushu dont la méthode s'est un peu écartée de la vérité martiale qu'a été le kung fu ancien.

Nous allons rester gentil et ne pas dénigrer le Wushu qui est un art très beau et qui mérite autant de respect.

Si l'on voudrait faire une comparaison honnête avec ces deux voies, on pourrait dire qu'il y a l'art martial traditionnel et les arts martiaux artistiques.

En réalité il y a bien plus de possibilités de divisions car il y a aussi le développement personnel, la santé et finalement le plus important qui est la relation du groupe ou du cercle d'amis.

Il est très difficile d'évoluer dans les arts martiaux quand on est seul.

Le travail en groupe va automatiquement dynamiser l'entraînement.

Peu importe la voie que l'on choisisse, le combat, la santé, la spiritualité ou le côté artistique, cela demande de la volonté, de l'effort, de la douleur même et il en résulte une notion de respect et d'authenticité.

La seule façon de juger un pratiquant d'arts martiaux et de le surprendre dans son quotidien et de le combattre. Sinon le jugement ne sera pas valable et bien que cela soit un peu exagéré voire impossible, il faut savoir que les véritables sages et grands maîtres du kung fu, ont pour la plupart tous passé par le combat de rue.
Enregistrer un commentaire