Le Qi au dantien

Le Taiji quan et le cœur au ventre

Faire descendre le qi au dantien est une des premières étapes du taiji quan.

Le feu maintenu dans le bas ventre (dantien) permet l’équilibre des forces Yin et yang.

L’alchimie taoïste préconise d’incendier le cinabre par l’activation mentale du feu au bas ventre pour éliminer les stagnations d’eau qui sont dangereuses pour l’organisme.

L’eau stagne naturellement dans l’abdomen et cette partie du corps a besoin d’être constamment réchauffée pour favoriser la digestion des aliments. La surconsommation d’aliments provoque la stagnation d’eau et de résidus, puis la maladie et la mort.

La concentration sur le point d’acupuncture Qihai (VC6) permet d’absorber le Qi du Dantien lorsque l’on inverse la respiration (rentrer le ventre à l’inspiration). Cette manière de procéder et une façon de se nourrir par l’air plutôt que par la nourriture, ce qui favorise une énergie considérable.

Dans Yi jing ou Livre des mutations, le premier trait de l’hexagramme 27 parle de la tortue magique qui peut vivre d’air uniquement. Le point VC6 est souvent associé à la transformation de l’hexagramme 27 vers le 23 (stagnation).

L’orchidée est une plante évoluée qui dit-on se nourrit presque principalement d’air et de très peu d’eau.

Le cœur au ventre

Le feu du cœur descendant dans le ventre nous rappelle l’expression française « avoir du cœur au ventre » qui signifie, courage et énergie.

Le courage et l’énergie sont les ingrédients les plus importants dans la pratique des arts martiaux ; ils sont favorisés par notre générosité, notre frugalité et notre miséricorde. Pour cela il faut un peu de volonté.

Voir aussi
Enregistrer un commentaire