Le secret du Qi

Comment développer le Qi

Le Qi (chi) est l’énergie vitale ou la bioélectricité dont on parle dans le Qi Gong, le Taiji Quan et dans bien d’autres disciplines. Le Qi est le Ki japonais qui forme le Reiki ou le Kime du Karaté.

L’actuel caractère Qi (氣) est formé du grain de riz et de l’air. Ce qui peut avoir pour signification : « la vapeur qui sort du grain de riz à la cuisson » ou « le mélange de glucose (riz) et d’oxygène (air) produisant des calories se transformant en bioélectricité »

On comprend dès lors que la fabrication du Qi provient de l’ingestion des aliments et de l’air.

Mais si l’on se réfère à un caractère plus ancien, le Qi du ciel antérieur, on comprend qu’à la base il y a une notion très importante à développer quand à la façon de se comporter. L’attitude et le travail de l’esprit sont « à la une » ici avec un détail qui fait toute la différence, c’est le véritable secret du Qi.

L’ancien Qi (炁) est formé de « il n’y a pas » et « le feu ».
Il n’y a pas le feu, c’est-à-dire que rien ne brûle, donc tout va bien !

Ainsi le secret du Qi, ou du moins de son acquisition est tout d’abord de savoir « prendre son temps »

Le stress et la précipitation sont contraires à la production du Qi.

Comment prendre son temps

Le temps est relatif, tout comme le Qi, il a besoin qu’on lui dise ce qu’il doit faire. On dit que là où va la pensée, le Qi la suit. Là où va l’intention, le temps la suit aussi.

Le temps est malléable, il dépend de la personne et de son état d’esprit. Lorsqu’on est concentré on gagne du temps. Parfois le temps passe trop vite, parfois il est long. C’est une illusion de croire que le temps est régulier. Notre façon de le calculer avec des horloges atomiques nous donne l’impression qu’il y a une maîtrise parfaite de la part des humains. Pourtant ceux qui ont inventé ces machines sont aussi ceux qui ont prouvé que le temps est relatif.

L’art de prendre son temps est le secret du Qi

Prendre le temps de dormir. Le sommeil est indispensable à l’équilibre, sa qualité dépend de l’importance qu’on lui donne.
Prendre le temps de manger. La qualité de la nourriture et l’attention qu’on lui donne sont essentielles.
Prendre le temps de respirer. La nourriture présente dans l’air est ignorée par la plupart des humains, pourtant l’air n’est pas que du vent.
Prendre le temps de méditer. Observer avec attention chaque chose, chaque moment.
Prendre le temps de s’arrêter. Sans penser à plu tard, juste l’instant présent.

Le Qi provient de l’alchimie de l’air et des aliments ingurgités. Si l’on y rajoute du sommeil, un peu de travail (exercices) et beaucoup de bonnes émotions, l’esprit pourra faire fructifier cette fortune abstraite qui pourtant est vitale, du moins pour le corps.

Enregistrer un commentaire