Zen

Plus Zen que Shaolin tu meurs

Le Zen vient du Shaolin, même si ce terme japonais dérivé du Chan chinois est connu comme un état d’esprit où l’acceptation semble être une voie de raison, son sens réel est l’observation de la compassion qui émane de l’être humain.

La compassion est la voie de recueillement par excellence. Elle produit le courage et la volonté de prodiguer la réponse en toute cause.

L’humilité face au fait que l’on ne voit généralement pas plus loin que le bout de son nez, est le début de la pratique de cette voie.

C’est en apprenant à regarder le bout de son nez que l’on découvre justement ce regard intérieur.

Comme par hasard le mot Zen s’écrit comme le Nez à l’envers.

Le Zen c’est sentir l’intérieur
La vie existante en mon cœur

Le Zen c’est aussi la vision
D’une véritable raison

Le Zen c’est surtout de l’amour
Pour moi existant pour toujours

Le Zen c’est toujours un plaisir
Quand nous oublions nos désirs

Le Zen Actuel

Le Zen est maintenant séparé des arts martiaux, alors qu’à l’époque du premier patriarche cette voie consistait à trouver l’équilibre entre la pratique assidue du Kung fu et la posture immobile de méditation.

Les patriarches ont laissé la transmission du bol pour la symbolique de la main en forme de recueillement auprès du hara.

Le Zen est devenu la simple posture du Bouddha, ainsi il est retourné à son origine.
Enregistrer un commentaire