Boxe ou Karaté

Qui est le plus efficace ?

Le vendredi 6 janvier a été diffusée sur France 5 un sujet sur le karaté et la boxe, dans l’émission « on n’est pas que des cobayes » à 20h35, avec la participation de Pascal Girodet, en tant que spécialiste de la biomécanique du geste sportif et également comme démonstrateur avec David Félix (Champion du monde de Karaté).

Après avoir vu cette émission à la télé qui comparait un boxeur et un karatéka, on peut se demander à quel point on peut tirer une conclusion de ce genre de comparaison.

Le fait que le boxeur soit plus rapide et puissant ne veut pas dire qu’il gagnera face au karatéka puisque ce dernier a l’avantage de la distance avec ses pieds. Mohamed Ali n’a pas voulu combattre Chuck Norris parce qu’il était quand même aussi entre autre détenteur d’un premier dan en karaté et qu’il savait que les coups de pieds de Chuck étaient terribles. Le match Tyson – Le Banner n’a pas eu lieu non plus, alors il est inutile de faire ce genre de comparaison tant qu’on n’a pas vu l’issue du match. De plus, pour qu’une statistique soit valable il faut un grand pourcentage de participants des deux camps et si possible du même poids.

Celui qui gagne n’est pas forcément celui qui a le coup le plus rapide ou le plus puissant bien que cela aide, mais c’est surtout celui qui a le plus de courage.

La différence entre l’art martial et le sport de combat est que dans l’art martial on ne cherche pas la gloire.

Dans ce film le karatéka est un sportif et sa notion du combat est basée sur la maîtrise de l’adversaire en marquant des points sans avoir le droit de mettre Ko, tandis que le boxeur a l’habitude de lâcher ses coups. Pour que la comparaison soit juste il aura fallu un poing du boxeur et un coup de pied du karatéka (mae geri), ou alors qu’ils s’affrontent pour de bon (chose impossible bien entendu).

Enregistrer un commentaire